les Maisons Jaoul à Neuilly

Compte-rendu de visite

C’est par un temps printanier, que les membres de Maisons Privées ont été accueillis fort sympathiquement par les propriétaires des Maisons Jaoul à Neuilly-sur-Seine. Café, tuiles en forme de voûte catalane, explications et visite complète des deux maisons ; ce fut assurément un grand moment pour tous de découvrir en toute décontraction l’extraordinaire précision et la grande attention aux détails des conceptions de Le Corbusier. Nous avons pu découvrir aussi que le maître s’intéressait moins à la finition des travaux…

Présentation générale

Les maisons A et B ont été conçues par Le Corbusier pour servir d’habitation séparée, reliée par les parties communes, à André Jaoul et son fils Michel, sur un terrain d’environ 1000 m2. Bien qu’elles n’aient été construites que dans les années 50, les maisons Jaoul ont été conçues dans les années 30, à l’apogée de l’ère industrielle. Ces maisons sont le reflet de l’expression du « brutalisme » et s’appuient sur le principe du Modulor.
La maison A donne sur la rue et protège la maison B qui se trouve à angle droit sur l’arrière, séparée par une cour pavée. Jouissant chacune de sa propre orientation, les maisons sont néanmoins complètement liés par l’espace collectif.
Sur le plan pratique, les deux maisons, d’environ 200 m2 chaque, sont conçues pour que chaque famille vive agréablement dans les pièces voûtées du rez-de-chaussée (voûtes catalanes), au premier et au deuxième étage. Le sous-sol commun abrite le garage, les caves et le chauffage central.

Quelques photos de la journée

Les Machines à habiter par Le Corbusier

« La maison a deux fins. C’est d’abord une machine à habiter, destinée à nous fournir une aide efficace pour la rapidité et l’exactitude dans le travail, une machine diligente et prévenante pour satisfaire aux exigences du corps. Mais, c’est ensuite le lieu utile pour la méditation, et enfin, le lieuoù la beauté existe et apporte à l’esprit le calme qui lui est indispensable. »

Le Modulor

Le Modulor est une notion architecturale inventée par Le Corbusier en 1943. Silhouette humaine standardisée servant à concevoir la structure et la taille des unités d’habitation, comme la Cité radieuse de Marseille ou l’Unité d’habitation de Firminy-Vert, elle devait permettre, selon lui, un confort maximal dans les relations entre l’homme et son espace vital. Ainsi, Le Corbusier pense créer un système plus adapté que l’actuel système métrique, car directement lié à la morphologie humaine, et espère voir un jour le remplacement de ce dernier.
Il s’agit d’un mot-valise composé sur « module » et « nombre d’or ». En effet, les proportions fixées par le modulor sont directement liées au nombre d’or. Par exemple, le rapport entre la taille (1m83) et la hauteur du nombril (1m13) moyenne est égal à 1,619, soit le nombre d’or à un millième près.

4 commentaires à “les Maisons Jaoul à Neuilly”

  1. ARTINS Pierre Jean a écrit :

    Bonjour,

    Je suis étudiant à l’école d’architecture de toulouse. Etant ce week end a Paris je souhaiterai visiter la villa jaoul … Es ce possible ? Pouvez vous m’aider en me donnant un contact pour obtenir une visite?

    Merci d’avance pour votre réponse,salutations,un passionné d’architecture.

    Pierre Jean

  2. admin a écrit :

    Bonjour,

    Il ne nous est pas possible de transmettre les coordonnées des propriétaires. Une méthode qui fonctionne bien est de sonner à la porte et de demander poliment. Les propriétaires de maisons emblématiques ont souvent à coeur de partager leur passion de l’architecture.
    Bonne chance pour votre visite

    Philippe de Chabot

  3. Anonyme a écrit :

    Bonjour,

    Je suis étudiante à l’école d’architecture de Gent (Sint-Lucas, Belgique). Je dois créer une maquette des maisons Jaoul. C’est possible d’avoir le représentation technique des maisons? ou les proportions?

    Merci d’avance,
    Marie-Julie

  4. admin a écrit :

    désolé, nous ne les avons pas. Je vous suggère de contacter la fondation Le Corbusier