Appartement contemporain à Neuilly-sur-Seine

En janvier les membres de Maisons Privées vont visiter l’appartement de passionnés de photos contemporaines et de mobilier scandinave, qui ont voulu que leur appartement reflète cet engagement

Photo contemporaine

Vous pourrez voir des photos de Susan Derges (anglaise), Yannick Demmerle (français), Claus Goedicke (allemand), Arnaud de Gramont (français), Tania Mouraud (française), Eric Poitevin (français) et de Sugimoto (japonais)

Yannick Demmerle

Yannick Demmerle est né en 1969 à Sarreguemines. Il est célèbre en autre pour des photographies grand format de forêt.

Susan Derges

Susan Derges est née en 1955. Elle s’est formé à la peinture avant de se tourner à la photographie. Elle est célèbre pour sa photographie sans appareil.
Voir le site de la gallerie Ingleby

Claus Goedicke

Né en 1966 à Cologne, Claus Goedicke expose à travers le monde depuis 1995.
Voir le site de Fiedler Contemporary

Arnaud de Gramont

Arnaud de Gramont, né en 1960, est passé de l’architecture à la photographie. Il réalise des photos tournées vers la lumière et la couleur à l’état brut ( luminaire, néon, éclairage) et à publié en 2006 aux Editions Toluca.

Cupidon : photo d'un neon par Arnaud de Gramont

Voir son site gramont.com

Tania Mouraud

Artiste plasticienne, née en 1942, elle est célèbre pour ces installations, photographies et vidéos.
Voir son site tania-mouraud

Eric Poitevin

Né en 1961, Eric Poitevin vit et travaille à Mangiennes dans la Meuse.
Voir le site de la gallerie Tanit

Sugitomo

Sugimoto quitte en 1970 son Japon natal pour étudier l’art à Los Angeles. A cette époque y règnent l’art conceptuel et le minimalisme qui vont fortement influencer son travail à venir. La série des Cinémas commence en 1978. Sugimoto parle volontiers de ses travaux en soulignant qu’ils mêlent art, science et religion. Les ambitions esthétiques sont évidentes dans ces grandes photographies au fin travail des noirs, mais l’idée d’observation aussi, comme l’ambition spirituelle. Qu’est-ce qui est observé au juste ? Probablement la capacité de la photographie à retenir le lent écoulement du temps.
Chacune des vues de la série répond évidemment aux critères classiques de la beauté, de la symétrie et de la poésie visuelle.
Sugimoto s’intéresse aux divre-in, ces cinémas à ciel ouvert qui dans les années cinquante à soixante incarnent le rêve américain de l’automobile, de l’espace ouvert et de la liberté individuelle.
Voir aussi le site du Hirshhorn Museum

Mobilier scandinave

Durant le quart de siècle qui a suivi la fin de la seconde guerre mondiale, le Danemark principalement, la Finlande, la Suède et la Norvège ont apporté au monde pendant cet âge d’or un plus grand nombre d’oeuvres de référence en matière de design que tout autre pays.
Le mobilier se caractérise par sa simplicité raffinée.
La beauté essentielle et l’intemporalité de ses lignes, son style unique qui allie la rigueur et la grâce, une conception parfaite associée à une qualité d’exécution incomparable et une exigence extrême dans le choix des matériaux firent l’unanimité en Europe comme aux Etats-Unis.
En plus d’une esthétique, le design scandinave est porteur d’un message : la beauté de notre environnement quotidien est un droit fondamental qui change la vie.
Vous pourrez voir des chaises de Hans Brattrud, Borge Mogensen et une table unique d’Arne et Niels Vodder en palissandre.

Les commentaires sont clos.