Sauvegarde d’un studio normalisé de Charlotte Perriand aux Arcs: recherche de mécénat

Partant du fait que trouver un studio aux Arcs dans son état d’origine était devenu un bien en voie de disparition, nous avons repris l’idée de classement suggérée par Pernette Perriand-Barsac, fille de Charlotte Perriand, qui oeuvre de manière active pour la sauvegarde et la transmission du savoir-faire de sa mère.

L’oeuvre de Charlotte Perriand se veut un espace de vie alliant rigueur, simplicité et naturel pour construire l’espace intérieur d’aujourd’hui et de demain.
Elle répond à une volonté d’offrir un espace au plus grand nombre en référence aux cellules d’habitation qui ont guidé Le Corbusier dans les célèbres « unités d’habitations » édifiées notamment à Marseille, Nantes. On y retrouve toujours le fameux « bar cuisine » qui supprime l’isolement de la femme.

Notre objectif est d’acquérir un studio pour conserver un témoignage vivant de l’architecture d’intérieur et retrouver le mobilier d’origine. Tous les éléments de l’habitat comme la standardisation, la normalisation et la fabrication ont contribué à une nouvelle approche de l’architecture.
Il s’agit en effet de la seule réalisation urbanistique à laquelle Charlotte Perriand a pu appliquer sa propre vision estampillée du label de patrimoine du XXème siècle.

Ce lieu d’exposition sera ouvert au public et permettra également aux étudiants en architecture et aux membres de l’Association Maisons Privées de pouvoir consulter les ouvrages de référence et travailler sur l’oeuvre de Charlotte Perriand.

Maisons Privées a entrepris la rédaction du dossier de mécénat et va rechercher activement des financements privés et publics. Si vous êtes intéressés par ce projet, contactez Solange de Chabot, Secrétaire Générale de Maisons Privées et contact Presse.

Lire aussi notre compte-rendu de visite des Arcs