Rentrée architecturale : Rob Mallet-Stevens et Claude Parent

La villa Poiret (1925) et la Maison Bordeaux-Le-Pecq (1964).

Maisons privées a réuni le temps d’une journée deux architectes du XXème siècle ; Mallet-Stevens, et Claude Parent. Ils ont été chacun dans leur style précurseurs pour leur époque.

Moderniste avant l’heure, Rob Mallet-Stevens en quête d’un nouveau monde, a voulu rompre avec des lignes classiques de l’époque en recherchant la lumière qui faisait si souvent défaut.

Avant-gardiste, Claude Parent a rompu avec les préceptes de Le Corbusier et représente par son esthétique originale et ses performances techniques, un courant d’inspiration repris par les architectes contemporains les plus en vue.

Nous vous invitons à consulter les photos ainsi que le compte-rendu de chacune de ces visites :

Les commentaires sont clos.